Descriptions et moeurs des Carpes

La carpe miroir
La carpe commune
La carpe cuir
La carpe amour
La Fully Scaled
La carpe Koï

Description :

La carpe est un poisson brun vert à grosses écailles avec un dos élevé. Elle possède deux paires de barbillons.
Pisciforme mais trapue, sa hauteur étant contenue environ 4 fois dans la longueur, la carpe se reconnaît aux 4 barbillons fixés sur la lèvre supérieure, ainsi qu'à sa très longue dorsale.

Les carpes sauvages ont le dos brun olivâtre, des flancs de même teinte mais à reflets dorés ou cuivrés, un ventre jaunâtre.
Les nageoires inférieures montrent des touches rougeâtres. 0n compte de 33 à 40 écailles le long de la ligne latérale et les écailles, nettes et grandes, se ponctuent de foncé.
Le plus long des rayons durs de la dorsale est barbelé vers l'arrière et cette longue dorsale occupe à peu près la moitié de la longueur du tronc.

La bouche, bordée de lèvres épaisses et jaunâtres, est protractile et construite pour la succion des vases et fanges du fond.
Omnivore, elle utilise ses sens développés de l'odorat et du goût mais la carpe ne dédaigne pas les oeufs et les alevins de poissons, graines, bourgeons et rameaux de plantes aquatiques.

Origine :

Elle a ses origines en Europe de l'Est et en Asie, mais elle a gagné toute l'Europe aujourd'hui.
Les viviers des monastères médiévaux les élevaient en grand nombre.

La carpe a été Introduite en 1877 aux Etats-Unis d'Amérique, mais comme en Europe, elle s'est rapidement répandue, et les peuplements, en certains endroits, sont devenus excessifs.
La forme sauvage, dite écailleuse, est devenue très rare.

En Suisse, elle manque en Engadine; elle n'aime pas l'altitude. C'est un poisson d'origine asiatique que l'on trouve de la Mandchourie jusqu'à la mer Noire: certains prétendent qu'elle a été introduite en Europe par les Romains, mais on trouve ses restes dans des stations préhistoriques de notre continent.

Les variétés :

La nature et l'implantation des écailles permettent de distinguer plusieurs variétés :
  • la carpe miroir au corps irrégulièrement recouvert, on trouve souvent des carpes avec une série d'écaille sur la ligne latérale, ou juste au dessous de la dorsale.
  • la carpe cuir, totalement dépourvue d'écaille.
  • la carpe commune (aussi appellée franche), dite écailleuse, dont le corps est recouvert d'écaille.
  • la carpe Koï (aussi appellée carpe chinoise), le corps est recouvert d'écaille avec des couleurs assez vives.

  • Domestiquée depuis très longtemps en Extrême-Orient, la carpe, comme les chats ou les chiens, montre de nombreuses races dues à l'élevage, et c'est grâce à elle qu'on a obtenu les koïs ! et tous les variétés bien plus colorée que l'espèce sauvage, telles que Kohaku, Gin Matsuba, Tancho,...

    Longévité :

    Les carpes peuvent atteindre l'âge respectable de trente ans, on les élève dans d'innombrables étangs, pour les pêcher.
    A 4 ans, une carpe mesure de 20 à 40cm pour 300g à 1 kg. Le maximum normal serait de 1 m pour 15 à 20 kg.
    A 40 ans, une carpe pèse en moyenne entre 23 et 30kg. En Dordogne, en 1929, on a pêché une carpe de 137cm pour 24kg.
    Aujourd'hui et depuis les années 90, les nombreux carpistes ont introduits des appâts protéinés pour pêcher la carpe.
    Les bouillettes qui sont composées de farines, de protéines qui liés avec des oeufs et ensuite cuitent apportent une alimentation riches aux carpes.
    La carpe peut atteindre aujourd'hui plus de 40 kilos
    la plus grosse capturée jusqu'à présent pese le poids de 50.2 kgs!(Novembre 2018 en Hongrie).
    Les carpes centenaires appartiennent à la légende; elles ne dépassent pas 40 à 50 ans.

    Reproduction :

    Seule une eau dont la température est comprise entre 17 et 20° permet le déclenchement de la frai des carpes. La ponte n'a pas lieu en une seule fois, mais on a un premier déclenchement en mai-juin, et une seconde ponte intervient en juillet-août.
    Souvent la fraie donne lieu à des ébats bruyants, et les mâles, plus petits que les femelles, portent en automne déjà une éruption de boutons blancs sur la tête et les joues.
    Une prairie inondée, à l'herbe rase et à l'abri du vent constitue un lieu de frai idéal. On compte environ 100000 ovules par kilo de femelle.
    Leur poids total peut équivaloir au tiers du poids de la mère. Fécondés, ils se gonflent dans l'eau, atteignant 1mm de diamètre, transparents et gluants les oeufs s'attachent aux herbes.
    Durant les premiers jours de leur vie, les alevins demeurent inertes et dissimulés parmi les plantes de bordure. Les carpillons ont, au départ, une croissance très rapide.
    La carpe peut s'hybrider avec une autre variété de carpe, un carassin voire même un poisson rouge.

    Articles mis à jour le: 21/06/2019
    Statistiques: aujourd'hui Jeudi 19 Septembre 2019 sur Carpe-passion51:
    2 visiteur(s) en ligne - 1 visiteurs uniques - 1 visite(s) sur cette page - 3 pages consultées - 382588 visiteurs depuis Juin 2006
    | États-Unis 1 |